19 octobre 2008

Le retour (une fois de plus) !

war1

 

"Ouais à tout le dispo on lâche là ! Je répète on lâche ! Mais putain fournier que faite vous non de dieu ? Collègue au contact ! Collègue au contact ! Mais quel con ! Foutu fournier vous êtes foutu je vais vous rectifier le derch' à la Sylvester Stalone mon vieux ! Pour l'ensemble des effectifs : FOURNIER FOUTU ! "

Message d'un Capitaine de la BRB. Archive PP dans les foirages de la P.J. 1998.

Salut Riton !

Ça fais longtemps bordel de Dieu ! J'avais plus d'artiche alors je suis allé faire un peu d'import / export en Thaïlande histoire de me refaire une santé... Je me suis mis en "maladie mentale" pour le boulot et le tôlier à tout gobé... On a secoué un peu le psy de la boite pour qu'il valide mais trois fois rien ! Donc me voila parti pour 6 mois dans l'optique de ramasser le pactole ! J'ai laissé mes amis, mes collègues et Anna à paris pour dire GOOD MORNING VIETNAM en... Thaïlande !

En tout cas sympa les thaïs, mais t'en a vite ta claque de jaffer du riz, de défoncer les chiottes, d'être plus grand que tout le monde et surtout y'a pas de pinard la-bas... t'imagine l'angoisse ! Mais bon la bonne combine c'est de te maquer avec une frangine locale pour éviter de te faire flasher le bios. Ou que tu aille ils veulent te la mettre les bridés, alors pour éviter les emmerdes tu te coltine une souris thaï et en avant simone ! Une fois de plus et comme toutes les greniasses de la terre elles sont jalouses comme des pandas, je me suis manger quelques torgnoles dans la caboche des soirs ou je rentré tard complètement arsouillé et fallait la convaincre que j'étais pas allé aux putes... surtout que j'ai retrouvé un ancien collègue des R.G installé à KHO PANGAM, il se faisait appelé "Pantruche bon tuyau".

La Pantruche elle à tout compris... GERMAINEEE ! GERMAINEEE ! UNE ROCK'N ROLL OU UN SLOW ! (pardon)

Bref, il m'a vite affranchi sur les us et coutumes locaux histoire de pas se faire ramoner le petit ! Donc me voilà parti dans le commerce à 11 heures d'avion de Panam'.

L'organisation est à la pointe. Depuis Paris c'est Pontel qui gère, on stock dans mon appart' (et apparemment c'est le bordel me dit Anna) et une fois arrivé à Bangkok j'ai un box surveillé H 24 pour trois thaïs réglo comme le pape (à qui je laisse entreposer de la came dans un coin du box). Donc la combine, vu que tu crève d'envie de la connaître depuis tout à l'heure, j'importe du champagne depuis la France, et j'exporte des foulard en soie et cachemire (provenance INDE). Pour les boutanches de champ' Pantruche m'a présenté le JET-SET locale à qui je vends cette denrée rare, concernant le écharpes je profite des frets pour exporté (un peu de flouze pour le commandant de borde qui veut claper sa part). Donc tout roule sur des roulettes pour mon biz'. Pour me loger pas de problème ! J'habite au 19ème étage d'un immeuble à sukhumvit, une grande crèche tout confort, cuisine salle de bain salon et lit double... et en plus j'ai le tromé en bas de chez oim'dé. Je dois remercier un ami de Pantruche qui taf à l'ambassade !

Phase finale pour boucler la boucle : trouver la greluche locale ! Après avoir arpenté les bordels et autres endroits de joie je suis finalement tombé sur Palita Sanin (né le 24.12.1980 à CHANG MAI, père inconnu, mère nommée Toume Sanin, née le 01.03.1964 à TANG SALA, deux soeurs et un chien) appelée PUY (son blase de tapin). Après lui avoir reconfigurer son kernel mainte et mainte fois j'ai finalement sympathisé, et étant débrouillarde et parlant l'anglais à la perfection elle avait le profil pour tenir mes bourliches pendant 6 mois. Le plus dur ça a été de l'arraché du "Lady Bar" car la tôlière n'aime pas quand on lui tire son blé qu'elle redistribue elle même à la pègre locale. J'ai donc organisé le coup avec cette bonne veille Pantruche et j'ai même fais venir Gérard et Roland de France au cas ou ça foire...

Je suis donc allé chercher les deux pottos à l'aéroport international de Bangkok, ils étaient pété comme des coins ! Les collègues locaux sont vraiment pas commode et détestent les étrangers à la base donc je leur ai dit "LOW THAI" les mecs ! Ça veut rien dire mais ça les a impressionné alors ils ont fermé leur claque' merde et ont marché droit jusqu'au tacot'. Je suis allé les installer à une super hôtel grand luxe à coté de chez moi, on avait 4 jours pour monter le coup (la promo allé/retour qu'ils ont ramassé sur internet nous a pas laissé le temps). Je les ai donc présenté à Pantruche (un bon pote d'époque pour Gérard) qui nous à lui même présenté à CHANG, qui lui même nous a présenté à LEE, qui, ce dernier, nous a trouvé de l'artillerie. Ah bas on change pas les potes hein ! Du lourd qu'on à prit ! Que du lourd ! Avec Gérard on a quand même dissuadé Roland de prendre un mortier... "Pour la déconnade" argumentait-il. Donc : équipé de fumant 6 coups 38 SP, d'un pompe d'origine douteuse et de deux MAT 49 de la guerre d'Algérie (petit fusil mitrailleur 4,244 kg chargé, 9mm Parra, 32 bastos et du 6OO coups/minutes), et bien évidement on a tous voter pour de la grenade au phosphore !

Le plan d'attaque c'est décidé autour d'une bouteille de Wisky local : le Saeng Thip. Pourtant on a commencé tard, vers dix sept heures... Bref, à 18h08 Roland est parti rendre son breuvage, alors que Pontel chargé son pétard... faut dire que moi j'allais presque franchir la limite du tolérable ! On a donc reporté le meeting à demain.

Même heure mais pas dans un bar, on c'est retrouvé à

Posté par turulu à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le retour (une fois de plus) !

Nouveau commentaire